Chihuahua

Paris

Après leur expérience dans les Gutter Rats Napo Romero et Emmanuel Cabut aka Mano Solo se retrouvent dans les Chihuahua

Line up : Napo Romero (Chant, Guit) – Emmanuel Cabut aka Mano Solo (Guit) – Red Creek (Batterie) – Rikki (Basse

Chihuahua EP

16 novembre 1985 Chihuahua, Cartier Tina, Single Tracks, Bad Losers à Issy Les Moulineaux « le Farenheit »

6 décembre 1985 Chihuahua, Les Endimanchés, Ludwig Von 88, Les Rouquins, Berurier Noir à Paris « Théatre du Quai de la Gare »

24 janvier 1986 Kingsnakes, Chihuahua à Issy Les Moulineaux « le Farenheit »

18 fevrier 1986 Bad Losers, Baroque Bordello, Chihuahua, Cyclope, Froggies, Hot Pants à Issy les Moulineaux « le Farenheit »

19 juin 1986 Hot Pants, Chihuahua, Los Carayos à Saint Denis en Val « Salle Montjoie »

9 aout 1986 Matt Manon, Inca Babies, Patrick Verbeke, Mushapata, Vulcain, Freddie Finger Lee, Hot Pants, Kingsnakes, Los Carayos, Chihuahua, les Endimanchés, Dirty District, Savage Circle, Les Gnomes, BB Doc, les Garçons Bouchers, Raff, Saigon à Sexcles

11 octobre 1986 Cover Boy, Chihuahua, Jolly Jumper à Issy les Moulineaux « le Farenheit »

12 decembre 1986 Trigger and The Trill Kings, Chihuahua à Issy Les Moulineaux « le Farenheit »

Nouveau line up

Chihuahua « Fiesta de la Mort » – LP

12 fevrier 1987 Chihuahua à Bordeaux « le Luxor »

13 fevrier 1987 Chihuahua à Bordeaux « le Luxor »

10 avril 1987 Chihuahua, Jolly Jumper à Issy les Moulineaux « le Farenheit »

19 juin 1987 Chihuahua à Issy les Moulineaux « le Farenheit »

2 octobre 1987 Chihuahua, Mano Negra à Issy les Moulineaux « le Farenheit »

14 novembre 1987 Noir et Blanc, Chihuahua à Saran « Centre Culturel Jacques Brel »

12 mars 1988 Thunder Birds, Chihuahua à Parthenay « Diff’Art »

25 mars 1988 The Maniacs, Chihuahua à Issy les Moulineaux « le Farenheit »

6 avril 1988 Pigalle, Les Tambours du bronx, Chihuahua, Los Carayos, Les Garçons Bouchers à Bourges « Pavillon d’Auron »

18 juin 1988 Hervé HAINE et ses héritiers, Chihuahua, La Marabunta, Preparation H, Bill Pritchard, X Ray Pop, Miners Of Muzo, Berurier Noir, Jad Wio, Wampas, Parabellum, les Satellites à Tours « Ile Aucard »

30 Septembre 1988 Les Completements, Pigalle, Chihuahua, Los Carayos à Blois « Halle aux Grains »

4 octobre 1988 Parabellum, Les Wampas, KIngsnakes, Los Carayos, Mano Negra, Roadrunners, Satelittes, The Deltones, Washington Dead Cats, Chihuahua, OTH à Paris « Le Zenith »

16 decembre 1988 Capitain Kowalsky, Chihuahua à Toulouse « le Bikini »

14 Février 1989 Nuclear Device, Chihuahua à Tours « Bateau Ivre »

7 avril 1989 Tequila, Los Mescaleros, Chihuahua à Saint Sebastien sur Loire « l’Escall »

Chihuahua « Nomad Land »

5 janvier 1990 Les Sheriff, Chihuahua à Issy les Moulineaux « le Farenheit »

10 mai 1990 Mad Monster Party, King Size, Chihuahua, Les Thugs à Pessac « Salle Bellegrave »

10 fevrier 1991 Mano Negra, Gang Plus, Chihuahua à Toulouse « le Bikini »

18 janvier 1992 Chihuahua à Saint Germain en Laye « la Clef/L’Eclipse »

4 avril 1992 Chihuahua à Paris « le Pigall’s »

17 juillet 1992 Chihuahua à Montreuil Sous Bois « MJC »

22 août 1992 Black Rippers, Les 10 petits indiens, Blankass, Thompson rollets, Chihuahua Nogent le Rotrou « Le Chateau »

10 septembre 1992 Chihuahua à Paris « le New Moon »

11 septembre 1992 Chihuahua à Paris « New Moon »

7 novembre 1992 Chihuahua à Paris « Café de la Danse »

8 novembre 1992 Chihuahua à Paris « Mututalité »

16 janvier 1993 Chihuahua à Saint Denis « MJC »

30 janvier 1993 Chihuahua au Pré Saint Gervais

28 novembre 1993 L’Echo Raleur, Mado, Demi-Thons, La Tordue, Chihuahua à Paris « Elysée Montmartre »

26 juin 1994 Les Têtes Raides, The Shanakies, Chihuahua à Paris « Passage du Nord Ouest »

14 fevrier 2015 Chihuahua à Montreuil « Au Cleub »

Que sont-ils devenus ?

Emmanuel Cabut aka Mano Solo (1963 – 2010) tente l’aventure en solitaire au début des années 90 non sans un certain succès puisque le deuxième album est disque d’or en 1995. Au total 10 albums vont paraître. Il possedait également la maison d’édition La Marmaille Nue. Parmi ses autres passions : la peinture sous le pseudo Boredum (il a dessiné de nombreuses pochettes de ses disques) et l’engagement politique avec à la clef une émission de radio “Smoke City” sur Aligre FM (Paris) jusqu’en janvier 2009.
Napo Romero rejoint Mano Solo sur l’album “Les années sombres”. Ensemble, ils montent également le groupe Les Frères Misères. En 1996, il intègre P18 où il retrouve Thomas Darnal (La Mano Negra). Avec ce dernier, ils mettent sur pied le groupe Flor Del Fango. Et avec Laurent Jais, ils ouvrent le studio d’enregistrement Misère Records.
François Matuszenski aka Matu est de l’aventure Frères Misères. Depuis 2005, il assure les claviers d’Indochine. En 2010, il participe à l’album de Melismell.
Antoine Chao rejoint La Mano Negra.
Le temps d’un album, Tchak transforme le side project Assez en un job à temps plein.

Laisser un commentaire