Noir et Blanc

1985 – 1988

Biographie

A l’automne 1985, après le départ de leur bassiste,  Bebop change de nom et devient Noir & Blanc.

Le nouveau bassiste, Bruno Casali a un jeu très différent et le groupe prend plusieurs mois pour préparer un nouveau répertoire. Claude délaisse peu à peu l’harmonica pour passer progressivement au saxophone et Philippe est maintenant chanteur sur la moitié des titres et principalement guitariste soliste tandis que Johnny s’essaye aux claviers. Même les reprises évoluent allant du rock plus sixties que fifties (Beatles/Stones/Kinks) à des groupes plus contemporains (Pretenders/Jason & the Scorchers).

NoirEtBlanc

p1

Décembre 1985 le Pressbook

En 1986, ils ouvrent au Zig Zag pour les City Kids mais font globalement moins de concerts que lors de la période Bebop. En septembre, ils enregistrent leur seul 45t « Jaloux de tes rêves »/ »Le Privé » qu’ils produisent et distribuent eux mêmes avec un résultat mitigé tant pour le résultat final (du entre autres à une gravure ratée) que pour les ventes. A cette période, le groupe se trouve même un manager originaire de la banlieue parisienne José Nieto qui ne sera pas très productif.

sept 1986 – Bresse sur Grosne (71) studio « A l’Ouest de la Grosne » – Johnny Pommier (guitare) – Philippe Georges (chant/guitare) – Bruno Casali (basse) – Benoist Lemarchand (batterie/choeurs) – Claude Domont (Saxo/choeurs) – Prise de son : Jacky Barbier, Michel Tricot,

Fin 86, le groupe se décide à embaucher un chanteur pour remplacer Philippe et Johnny qui se consacreraient à leurs instruments. Ils choisissent un jeune type de 20 ans, Pascal Gratet dont le registre vocal est plutôt inspiré d’… Étienne Daho. Là encore, de nombreux mois de répétitions pour adapter le répertoire au nouveau chanteur, très peu de concerts hormis une première partie des « Chihuahua » à Saran en 87 et une session d’enregistrement de 6 titres au tout nouveau Studio A7 à St Jean de la Ruelle.

En 1988, le groupe intègre un clavier à temps complet, Michel pour noyer tout cela dans des nappes de synthés. Il semble alors évident que Johnny, car c’est lui qui décide de tout à décidé de faire de Noir & Blanc un groupe de rock FM voire de variétés…

C’est Claude qui part le premier, à l’été 88, il vient de se marier et d’entrer à Air France comme steward, raisons suffisantes mais l’orientation musicale ne lui convient plus. Philippe le suit au même moment, après l’enregistrement de la dernière démo au studio A7, au moment ou Johnny rebaptise à nouveau le groupe, Noir & Blanc devenant « Rokmantik« ! Bruno partira peu de temps après, ne laissant plus que Benoist (passé à la batterie électronique…) auprès de Johnny de la formation originale, avec Pascal au chant, Michel Laurendeau au claviers et un nouveau bassiste Andreas Von Platen. Le projet « Rokmantik » tournera court assez rapidement, après quelques mois…

 Ce qu’ils sont devenus…

Après plusieurs tentatives pour entamer une carrière solo d’auteur compositeur interprète, Johnny s’est suicidé en 2004 (date incertaine ).

Philippe a rejoint les Kleps (de 1988 à 1991) et fondé les Good Old Boyz avec Steph Zisa et Long Tom, puis rejoint les Grifters de 1993 à 1999 (sans oublier un bref passage chez RIP en 1996/97). Après une douzaine d’années d’inactivité musicale (quelques concerts des Good Old Boyz quand même) il a reprit sa guitare à partir de fin 2012 sous le nom de Phil Twangy, souvent associé à son vieux complice, Long Tom.

 

Claude a été à l’origine du groupe « Blues Factory » dans les années 90 avec Benoist et son frère Fabrice. S’il a cédé sa place pour des raisons familiales et professionnelles, ils sort toujours son petit instrument pour le plaisir de tous à la moindre occasion. Je parle de son harmonica bien sur.

Benoist à joué, et joue toujours d’ailleurs avec Blues Factory, mais aussi avec « Stinger » et « les Garenn’s« .

 

Bruno a été le bassiste de « kamaloozoo » au début des 90’s avec Sylvain Leboucher du studio A7.

 

Michel Menegatti a brièvement joué avec Claude au tout début de « Blues Factory » mais n’a pas continué longtemps. Son frère Jean-Jacques n’a jamais donné de nouvelles.

Pascal Gratet n’a pas non plus rejoué dans un groupe par la suite.

Phil Twanguy Georges

Discographie

Septembre 1986
Jaloux de tes Réves

noir_et_blanc_Recto

Concerts

28.12.1985 Mardié « Salle des Fêtes »

26.03.1986 Olivet « Le Zig Zag »

13.04.1986 Saint Jean de la Ruelle « Salle des Fêtes »

13.09.1986 Mardié

14.11.1987 Saran « Centre Culturel Jacques Brel »

Laisser un commentaire