24 septembre 2005 Brained, Constance, Brigitte Bop, TD+ à Chambray les Tours

Il est des concerts dont on se demande s’ils méritent un compte-rendu … et celui- ci en fait partie. Je vais donc faire court et concis. On s’est tous retrouvé en début d’après-midi au local pour une répét’, because Yann avait déclaré forfait ce mercredi et que la semaine prochaine, on enregistre un live pour faire un disque, mais c’est une autre histoire, et en plus l’objet du prochain compte-rendu. Donc, on se fait notre petite répét’, on charge le Vitolux en trouvant encore une nouvelle façon de ranger le matos pour réussir à caser les 2 basses de Yann et on s’arrache direction Tours. Voyage sans encombre. Arrivée à l’heure. Le temps d’un jauniot fort bienvenu pour l’estomac de Lolux qui se cogne la méga chiasse (je vous l’avais dit que j’avais des doutes sur l’intérêt de ce compte-rendu !) et on décharge le matos dans la grande salle des fêtes de Chambray. Balance relativement rapide. Après ça, on visite les recoins de la salle, on papote, on se repose, on mange et on joue à la belote. Non, non, j’ai dit que je faisais court, vous ne m’obligerez pas à détailler la raclée mémorable que nous avons, avec Yann, infligée à Lolux et Charles !!! Pendant ce temps-là, les autres groupes on fait la balance, manger aussi et jouer pour certains. Je suis bien incapable de définir ce que faisait le 1er groupe, je me souviens juste qu’il n’y avait pas de chanteur. Ensuite, il y a eu un groupe de pop plutôt sympa pour qui aime bien la pop. Ensuite, nous. En résumé, il était déjà minuit largement passé, il ne restait pas grand-chose des 70 personnes qui avaient payé leur entrée. Disons 30 personnes au début du set et 10 à la fin. Et dans une salle qui doit pouvoir en contenir 800, ça fait vide. C’est là que les lunettes de soleil dorées (notre nouvelle tenue de scène … enfin, on n’a pas que ça non plus, on a aussi des fringues) prennent tous leurs sens : et d’une, on a la super classe à la Gilbert Montagné Stylee et de deux, on en voit pas à 2 mètres, donc, pour ma part, je ne savais même pas qu’il n’y avait personne. Ceci dit, on a profité de la grande scène, on a bien sué sous les sun-lights, on a défloré un nouveau morceau sobrement intitulé « Dominique de Villepin », on a fait 2-3 blagues et on a plié les gaules. Je sais de source sûre qu’une personne au moins a apprécié et c’est déjà pas mal. Le plus dur fût sûrement pour le dernier groupe qui a joué devant … 3 des organisateurs. En plus ils venaient de Lyon. J’aurais pas aimé être à leur place (surtout si j’avais été obligé de jouer de la flûte traversière comme leur chanteur). Pour notre part, on a regardé un peu et on est rentré car le lendemain, on avait rencard pour tourner un clip, mais chut, on en reparlera. Ceci dit, les organisateurs étaient adorables, on a bien mangé (hum, des vraies frites coupées à la main !!!), les groupes étaient vraiment de qualité, chacun dans leur style, avec une mention spéciale pour TD+, le dernier groupe qui faisait de l’electro dub vraiment bien … à condition de supporter l’electro dub, bien sûr ! Mais il semble que l’éclectisme musical, en plus d’être difficile à écrire et à prononcer, ne soit pas l’idéal pour attirer le public. C’est pour ça que la semaine, on joue avec les Garage Lopez ! Et si il n’y a personne, on dira que c’est de leur faute !!!

Extrait du site Brigitte Bop