22 Juillet 2005 Les Clache, Brigitte Bop à Preuilly « Plage »

18H : Départ à travers la Sologne direction le Berry pour un p’tit concert estival à la mythique plage de Preuilly désormais célèbre pour ses concerts gratuits et son odeur de grillades. On en profite pour roder le new brand autoradio MP3 de Loïc à coups de Briefs from Seattle et garage Rochard ça va mal se mette… Sur place, nos potes zigo’n ko ont déjà installé la sono 50 000 watts sur la scène qui surplombe les rives du Cher agrémentées de pédalos, pêcheurs et autres parasols Gervais. C’est à ce moment que le fan club local de la Souris Déglinguée nous retrouve pour l’apéro, s’ensuit une discussion de spécialistes sur un certain Michel Fugain, enfin je crois… Mais le timing est serré : même pas le temps de faire une partie de pétanque ! A peine on déguste quelques pizzas agrémentées par un peu de Reuilly Rosé et les histoires drôles (mais irracontables) de steph : c’est l’heure d’y aller. C’est vrai y’a un peu moins de monde qu’aux vieilles charrues, mais bon pour un mois de juillet dans le Berry, faut pas jouer les difficiles. On attaque par un set spécial Clash ; le même qu’à la fête de la musique pour ceux qui suivent… Les morceaux s’enchaînent bien pour un vendredi dans une ambiance familiale et décontractée. La partie jeune du public apprécie avec enthousiasme même si The Clash n’évoque pas grand-chose …. un produit anti-moustique ? un fromage pour l’apéritif ? un DJ coréen ? Jean-Luc le patron, craignant une plainte des instances locales, invoque la clémence de notre gourou-sonorisateur afin qu’il baisse le volume de la sono. Après une petite pause syndicale, on reprend un set BBop comme en 14 en tentant de susciter le réveil de la foule en délire. La digestion étant l’ennemi du rock, la mission s’avère difficile et chaotique mais on parvient quand même après une heure de set à enchaîner deux sympathiques rappels. Ma gratte finit même par atterrir sur le toit de la guinguette, la baguette de lolux dans un endroit gardé secret… et le stand merchandising subit l’assaut des teenagers de tous âges. En l’absence de mister popoche, la fin de soirée s’annonce bizarrement calme et paisible sur les rives du Cher où on peut entendre de nouveau la douce mélopée des grenouilles autour du camping. Rendez-vous début septembre pour un « back from holidays in eul Berry show » avec Zygomatic Zone !

Extrait du site Brigitte Bop