24 septembre 2004 Les Jardiniers, Brigitte Bop, Les Vieilles Salopes à Rennes « Mondo Bizarro »

Général Strike

Après la rentrée du boulot et la rentrée des classes, voici enfin la rentrée des concerts ! Et pour faire ça bien, rien de tel qu’une doublette dans le Grand Ouest ! C’est donc une fois de plus après nos principaux concurrents punk-rock locaux (Chewbacca All Stars et Rem n’the Coubarian’s) qu’on a débarqué au fameux Mondo Bizarro. Sur place, Thierry de General Strike (l’association organisatrice) tout de tee shirt de Metal Urbain vêtu, nous attendait avec impatience, vu que les autres groupes étaient déjà arrivés mais qu’ils attendaient tous notre matos pour la balance. On a donc déchargé et monté rapidos le matos pour le laisser aux Jardiniers qui ont pu balancer un peu. Ce qui nous a laissé le temps de vaquer à nos occupations : descente de bières et autres Car-en-Sac, squattage de canapés en backstage, retrouvage de vieilles connaissances bretonnantes (Vincent Mass prod, Laurent ex-Enragés) et bavardages en tous genres. Le temps d’avaler quelques nourritures solides et place à la musique : Les Jardiniers (de Fougères) ont ouvert le bal avec un bon punk efficace, des bons morceaux et quelques bonnes reprises de Parabellum et des BxN. On a pris la suite un peu avant 22 heures, ce qui correspond à un rapport « éthylisme/équilibre dans le pogo » encore raisonnable. Par contre, 200 personnes dans le Mondo Bizarro (et oui, monsieur Saïd, sold out !) et ben ça donne chaud. Et avec des gros spots à un mètre de la tronche, ça donne encore plus chaud ; Et le ventilo sur scène, quand il est allumé qu’après le concert, il ne sert pas à grand-chose ! Donc on a eu très chaud, mais c’est pas grave, on aime ça ! La preuve, on a enchaîné comme des forçats (elle est marrante celle-là, je la ressortirais) et on a fait nos conneries habituelles et quelques nouvelles, genre Charles par terre la gueule dans le retour dès le premier morceau ou le karaoké sur la Poule Faisane. 3/4 d’heure à donf donc, et malheureusement pas de temps pour un rappel car il y a du monde derrière. Et du beau monde en plus : Les Vieilles Salopes. Pas mal de monde était venu pour eux apparemment, ce qui fait qu’on a préféré se poser et papoter en backstage plutôt que de rester dans la chaleur de la salle. Bon, vous l’aurez compris, tout ça c’est du bla-bla pour dire qu’on n’a pas vu LVS à Rennes. Enfin, si, j’ai vu un peu : Seb ne met pas son chapeau en province et Sarah commence le concert avec une perruque et finit toute nue … mais non, j’déconne. Une fois le concert (et nos bavardages) terminés, on est allé se poser chez Yvan G. Strike, laissant les punks à chien se savater salement entre eux, au point de faire venir la cavalerie : punks à chien contre keufs à chien, devinez qui a gagné ? Les perdant étant toujours les mêmes : le bar qui se bouge pour faire du rock et le public qui vient prendre du plaisir et pas un bourre-pif dans la tronche. On espère surtout que le Mondo Bizarro ne subira trop pas les conséquences. A suivre …

Extrait du Site Brigitte Bop