18 février 2004 HDK, MEB, Chewbacca All Stars, Brigitte Bop, Art. 64 à Orléans “Alien Café”

3ème Orléans Punk Show

Comme dit la chanson : “on forme tous une grande famille”. Et il y avait de ça ce mercredi soir à L’alien Café pour le  3ème Orléans Punk Show, organisé de mains de maîtres par  Lolux et Rem. Plein de groupes, plein de public dont  évidemment plein de têtes connues et une belle mixité : jeune s et vieux, filles et garçons, avec ou sans cheveux, stars  locales et anonymes, un vrai melting potes de rock n’ roll !  Etant arrivé avec un peu de retard (Non ? – Si !), j’ai raté  HDK mais Charles m’a dit que c’était bien, et je crois toujours  Charles ! Apparemment, c’est du gros hard-core-qui-déchire-tout-dans-ta-gueule !  Dans la même série, j’ai quand même vu un peu de MEB et c’était bien aussi. J’ai cru entendre qu’ils disaient des trucs  pas très sympas sur Sarko, mais je ne voudrais pas leur attirer d’ennuis. A noter qu’ils remplaçaient Rem and the Courbarians, initialement prévus et temporairement indisponibles (wouhaou, 3 mots de 5 syllabes de suite, yeah !).  Après, c’était les Chewbacca. J’ai pas vu grand-chose non  plus mais c’était aussi vachement bien (bon sang, je suis en  train de brunolopeziser, argggghhhh !) parce que il y avait des  filles qui dansaient devant. Non, sans déconner, les Chewie, c’est super bien. De la soul-groove-rock qui vous remue les talons d’achille et vous fait twister les rotules. Les Chewbacca qui font de la soul, c’est comme les Clash qui font du reggae. Comprend qui peut. Bref, on a pris la suite et comme on avait que 40 minutes, on a décidé de tout faire à fond et d’enchaîner comme des bœufs. On a donc attaqué avec Camarade Bourgeois, comme au bon vieux temps, mais avec  une version à rallonge avec solos et tout et tout. N’importe  quoi. Le reste a été à l’identique. Du punk-rock, des cris, de la  sueur, du pogo et de la bonne humeur, grâce notamment à un  public nombreux, motivé et réceptif. On a donc passé un bon  moment et on a même eu le temps de faire un rappel. En plus, en fond de scène, on avait les clips des Clash sur grand  écran. La classe ! C’est Art. 64 qui a conclu la soirée. Art. 64, c’est l’autre groupe de Lolux, notre batteur. Il y a aussi le gratteux de MEB. D’ailleurs, dans HDK, le bassiste, c’est  l’ancien co-locataire de Lolux, et dans les Chewbacca, ben  il y a un ancien Dare Dare Devil, comme dans Rem and the  Courbarians, mais eux, ils n’ont pas joué. Bon, tout ça pour dire qu’Art. 64, puta c’était vachement bien et qu’on est tous une bande de copains et puis que je n’ai pas beaucoup de temps pour faire le compte-rendu vu qu’on bosse sur le livret de l’album. Allez, en vous remerciant, bonsoir et vivement le “Orléans punk Show 4” !

Extrait du Site Brigitte Bop