Sens Interdit

Paris

Né en mai 1999, Sens Interdit débute avec cinq membres : Sarah au chant, Gilles à la basse, Piotr à la batterie, et, aux guitares, Toma et Sydney.

Après un premier concert de trois morceaux sous le nom de Kontrebande, le groupe change de formation : Sydney prend la basse, Toma garde la guitare, et un nouveau venu, Franz, se met à la batterie, tandis que le chant est partagé entre Syd et Toma. Cette formation restera stable jusqu’en décembre 99, et le nom de Sens Interdit sera définitif. Le style se précise et les concerts commencent : investissant d’abord leur ville d’origine, Sens Interdit joue en janvier 2000 au Festival Rock de Bures-sur-Yvette (Essonne) aux côtés des Prouters, de Z.F.K., Stylnox, M.V.G. 11, Flyin’ Tartiflettes…

Ils partiront ensuite vers des horizons plus lointains, donnant quelques concerts dans la capitale, en province et même à l’étranger, lors d’un premier concert en Suisse, qui se déroule dans la joie, la bonne humeur et les fausses notes, au squat de la Tour à Genève. Mais des différends divers séparent Franz du reste du groupe. Fred le remplace en mai 2000. Le groupe a déjà une dizaine de concerts à son actif lorsqu’Aïna prend un micro de plus en octobre 2000. Ils commencent alors à se faire entendre sur nos ondes hertziennes tandis que les concerts continuent, avec des dates dans différentes villes, de salles en squats et de bars en salles, aux côtés de groupes comme The Dontcares (Suède), T.V. Men (Breizh), Ebola (Paris), Jabul Gorba (Paris), Stylnox (Bures/Yvette), Les Anges Détraqués (Paris), Stéroïds (Besançon), La Fraction (Paris), Sick on the Bus (U.K.), Happy Kolo (Paris), Road Rage (U.K.)… En avril 2002, Sens Interdit enregistre son premier album, alors qu’on les voit de plus en plus régulièrement sur scène, aux côtés de René Binamé (Belgique), 103 Pogo (BZH), NCA (BZH), Bacchus Temple Addicts (BZH), Kamizol (Montpellier), Le Maximum Kouette (Paris), Swellbellys (Ecosse)…

Le début de l’année 2003 donne l’occasion au groupe de faire deux tournées françaises avec, en avril, Sick on the Bus et, en juin, P.A.W.N.S. (U.S.A.). C’est grâce à l’amitié qui naît entre ces derniers et Sens Interdit qu’est lancé le projet d’une tournée aux U.S.A. C’est en juin que sort enfin le premier album du groupe après un an et demi de péripéties et de contretemps. Un mois plus tard, Nono (ex-Les Brutes, de Toulouse) rejoint le groupe, ajoutant une guitare rythmique aux solos de plus en plus recherchés de Toma. Janvier 2004 Syd, Fred et Nono quittent le groupe.