Locusta Migratoria

Rennes

LM aime les drones doom à la sauce piquante, LM cultive l’épice gériatrique sous des cloches fêlées, LM raffole des grincements de portes mais pas des balais, LM délimite son espace avec son rostre en forme de sceptre, LM voyage immobile mais toujours en parachute ascensionnel, LM a certaines mœurs spéciales consistant en larves agglutinées, LM jouit de la modulation en anneaux mais n’en abuse pas non plus, LM a pour compagnie ces choses cachées dans les plis qui resurgissent, LM émet de bien curieuses émissions avec sa voix d’en-dedans qui mue, LM exerce ses pulsions dans le labyrinthe des pires fantasmes carnassiers, LM déguise ses faux-semblants sous la forme de jumeaux stellaires collés, LM exerce une pression entre la platine et l’organe de Corti de ses ennemis, LM serpente au milieu des plâtres qui colmatent votre ivoire maxillo-mandibulaire, LM est le grain de sable de l’ordre engrené et l’antidote contre toutes les charlataneries, LM est un laboratoire d’où s’échappe un virus qui s’étend de Valladolid au pont de Lézardrieux.

26 Octobre 2016 La S.T.P.O., Herr Geishas and the boobs, Locusta Migratoria à Orléans “Le 108”