Black Maria

Evreux

Longtemps catalogué comme les seconds couteaux de Noir Désir, Black Maria va lentement s’extirper du piège et arriver à un style beaucoup plus grunge. Appelé Black Maria en référence au surnom des fourgons cellulaire anglais, les normands ont toujours attaché une grande importance aux textes, pratiquant autant la poésie que la contestation, pratiquement révolutionnaire, notamment dans leur deuxième disque dédié à Johnny Thunders.

1987 : Olivier Delacroix (Chant) – Philippe Némas (Guit) – Franck Guillotin (Guit) – Gaël Guillotin (Basse) – Nicolas Levacher (Batterie)