Grifters (les)

Les Grifters sont un groupe de Rock’n’roll fondé en 1993 par Jean-Denis “Teddy” Couderc.

De 1991 à 1992, Teddy avait déjà joué avec Benoit Bartoletti dit “Camille” (Civils Radio, Tontons Flingueurs) sous le nom de “Camille & Teddy” (duo de guitaristes chanteurs, répertoire très Rock’n’roll) puis sous le nom des “Rodneys“, les mêmes avec Steph Zisa (Key Largo, Good Old Boyz) à la basse et Frédéric “Little” Dupré (MAD) à la batterie.

Fin 1992 début 1993, Teddy et Camille commencent à jouer avec Eric “Galette” Galinier (basse) et Leonardo “Léo” Cuccuredu (batterie), mais c’est avec l’arrivée de Philippe Georges (Bebop, noir & Blanc, Kleps, Good Old Boyz) en avril 93 comme lead guitariste à la place de Camille que le groupe démarre vraiment. Premiers concerts des le mois de juin (notamment le Big Hollow Sound avec Max Summer en tête d’affiche), au total une dizaine de concerts en 1993.

19 juin 1993 RIP, Grifters, Big Lawrence é the Turkey mens, Caline Georgette, Max Summer à Saint Jean de la Ruelle “Salle des Fêtes”

En 1994, les Grifters multiplient les concerts, principalement dans les bars, à Orléans mais aussi à Bourges, Vierzon, Chartres, Blois et jusqu’à l’Elysée Montmartre pour la convention du tatouage.

12 février 1994 Les Grifters à St Firmin sur Loire “Café de la Place”

Démo 94 enregistrée au Studio A7 (17 février 1994) par Sylvain Leboucher. Teddy : Vocal, guitar – Phil : Lead huitar – Galette : Bass – Léo : Drums –

17 février 1994 Cosmetik Sucks, les Grifters, Key Largo, Burning Heads à Saint Jean de la Ruelle “Salle des Fêtes”

Au printemps 94, ils enregistrent leur première démo au studio A7. Le répertoire à ce moment là est très Rock’n’roll, avec une touche Rockabilly et une pointe de blues. Ils partagent souvent la scène avec leurs potes de Key Largo. Scènes notables en 1994, le festival de Champs sur Tarentaine (Cantal) en août et une semaine plus tard, le Free Wheels.

1994_Grifters_01 1994_Grifters_02 1994_Grifters_03 1994_Grifters_04 1994_Grifters_05

1994_Grifters_Affiche

1994 Graphisme Samuel Roux.

28 mai 1994 Les Grifters à Auxerre “L’entracte”

21 juin 1994 Same, Fly’s Fuckers, NDE, Grifters, Key largo, Musique Fusion, Sidewalk Bandits à Orléans “le Vieux Marché”

18 Aout 1994 Les Grifters à Cunhlat “Free Wheels”

29 octobre 1994 Magixmen, Grifters à Courcy aux Loges “Ferme de la Motte”

4 decembre 1994 Les Grifters à Olivet “le Zig”

Au printemps 95, les Grifters partent une semaine en tournée dans les alpes, près d’Aussois dans la vallée de la Maurienne.

4 mai 1995 Les Grifters, Key Largo à Orléans “le Blue Bayou”

5 mai 1995 Les Grifters, Key Largo à Orléans “le Blue Bayou”

Fin mai, Léo quitte le groupe, il est remplacé provisoirement par Frédéric “Little” Dupré (MAD) pour 3 dates prévues avant que le groupe n’intègre un nouveau batteur, Jeannick Kachroum.

21 juin 1995 Dare Dare Devil, Fest Noz, Same, Magixmen, Hew, Key Largo, les Grifters à Orléans “le vieux Marché”, Phil Trip “La Tavola”

Reprise des concerts dès la rentrée, les Grifters continuent de jouer partout où c’est possible (Orléans, Blois, Chateaudun, 2 dates près de Clermont Ferrand…)

1995_11_Grifters_002

Séance photo chez Teddy & Domi, novembre 1995, St Hilaire St Mesmin (45)  Photo Christian Pothée. (archives Dominique Savina)

En 1996 ils enregistrent une seconde démo au studio de Grand Gilles à Ormes

1er juin 1996 les Chats d’Oc, les Grifters à Olivet “Mickey Bar”

27 Juillet 1996 Les Grifters à Saint Denis de l’Hotel “Le Violon Dingue”

Ils ouvrent à Beauvais pour Two Timers, le duo formé par Gordon Russell ex-Dr Feelgood et sa femme.

9 aout 1996 Les Grifters, Two Timers à Beauvais “Espace Culturel Francois Mitterand”

Pas mal de dates encore en 1997

18 janvier 1997 Grifters, Polaroid People, Phil Trip, Key Largo à Saint Jean de la Ruelle “Salle des Fêtes”

16 février 1997 Les Grifters à Blois

 

 

 

12 avril 1997 Les Grifters à Boigny sur Bionne “Café des Sports”

?? Octobre 1997 les Grifters à Orléans “l’issue”

11 decembre 1997 Key largo, Nahwak, Grifters à La Chapelle St Mesmin “Route 66”

 Teddy annonce son départ après un dernier concert le 31/12 pour raison personnelles (il a perdu consécutivement son père et son frère Éric à quelques semaines d’intervalle).

Les trois autres décident malgré tout de continuer en trio et travaillent d’arrache-pied pour préparer leur premier cd, financé en partie par souscription auprès de leurs fans. L’album est enregistré en avril et mai au studio Digital de Blois et sort fin juin. Auparavant, les Grifters ont ouvert au Zig en avril pour Candye Kane.

1998_PressBook_Grifters

14 avril 1998 les Grifters, Candye Kane à Olivet “le Zig”

1998_Grifters_FirstEscapeLive

Affiche Grifters, 1998. Conception Milouf, impression Prevost Offset.

 

Juin 1998
First Escape

Grtifters_recto

Les Grifters : Phil (vocal, guitars) – Eric (bass) – Jeannick (drums & vocals) Enregistré en avril/mai 1998 au Studio Digital, Blois (41)

Le groupe accumule les concerts en 98 et 99, jouant entre autres au Gibus et à la Flèche d’Or (Paris) au Printemps de Bourges 99 (3 concerts) au Chato’Do (Blois) avec Calvin Russell, à l’Astrolabe pour son inauguration… Ils sont à ce moment là managés par une amie, Patricia Sanchez. Néanmoins, la lassitude finit par se faire sentir.

13 mars 1999 Les Trous Verts, les Grifters, Dare Dare Devil, Art 64, Bosco, NDE, D Frank, DJ Need, DJ Nico à Orléans “L’astrolabe”

1999 Olivet “Mickey Bar”

24 juin 1999 Les Grifters, Calvin Russell à Blois “Chato’do”

3 septembre 1999 Les Grifters à Paris “La Flèche d’Or”

Teddy a réintégré le groupe à l’automne 99 mais le cœur n’y est plus vraiment. Après un dernier concert à L’Etoile d’Or à Blois,

Philippe quitte le groupe en décembre. Les trois autres tenteront de poursuivre un temps avec Kero (Keep Soul, Nahwak) mais sans résultat probant. Les Grifters se reformeront encore (en trio) pour les fêtes de la musique 2001 et 2003 (bar du Vieux Marché) et pour le Twenty Yeah à l’Astrolabe en 2005.

21.06.2001 Orléans “le Vieux Marché”

21.06.2003 Orléans “le Vieux Marché

21 mai 2005 But That’s Fuckin’ Rock’n’Roll Babe You Know, DDT, Fly’s Fuckers, Good Old Boyz, Grifters, RIP, Sukoi Fever à Orléans “Astrolabe”

Phil Twanguy Georges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire