Patient (the)

Orleans

Une mélancolie indie-pop assumée, américanisée par les écoutes successives d’influences comme Elliot Smith, Cat Power, Eddie Vedder, de Half Moon Run plus récemment... Une part de TomiA qui resta enfermée bien trop longtemps.

Laisser un commentaire