30 Octobre 2010 Brigitte Bop, Les Prouters, The Sulfites à Saint Laurent Nouan

Festival des Campagnes

La Veille

Un après midi bien rock et champêtre au festival des campagnes où on est invité à partager l’affiche avec The Sulfites de Blois et Les Prouters from l’Essonne.

15H00 : après avoir pris quelques raccourcis dans Saint Laurent Nouan – bourg du Loir et Cher connu également pour sa centrale nucléaire – le hasard nous colle nez à nez avec une charette de Prouters, également à la déroute. On découvre finalement l’entrée du festoche 500 mètres plus loin sans essuyer une seule averse. A peine le matériel est déchargé qu’on se retrouve la bière d’une main, la barquette de frite de l’autre, tout ça au milieu d’un véritable gazon municipal et polyvalent… si c’est pas de l’accueil 1ère classe ça madame !!

The Sulfites ont déjà démarré leur set rock ‘n roll devant les festivaliers qui sont visiblement encore au petit dej’: le rock au réveil y’a que ça de vrai ! Les Prouters enchainent derrière enfin plutôt en dessous la magnifique tente à rayures bleues. ..

On se croirait un peu dans un film américain quand le héro organise un grand cocktail dans le parc de la villa et qu’il invite ses potes de la mafia à boire du champagne frelaté et qu’un groupe en costard joue une marche nuptiale le gun dans la poche …. Sauf que là c’est du punk rock tendance banlieue sud et que la sono tise à la bière. C’est ensuite à nous de faire les intéressants devant pas mal de potes et autres connaissances amicales locales. L’ambiance décontractée nous permet de tenter quelques improvisations musicales et chorégraphiques inédites. S’en suivent quelques rappels solognots ainsi qu’une activité commerciale soutenue (On est obligé d’ouvrir la valise de merch).

Fin d’aprèm décontractée en compagnie des ouvriers essoniens ; avec distribution de badges, histoires drôles et apéro sans fumée de barbecue. Salutations distinguées à l’orga des campagnes et à la prochaine !

Commentaire et photos par les Brigitte Bop