26 septembre 2008 Brigitte Bop à Maillet « Bar la Boheme »

Encore un week-end bopien tip-top ! Concocté de main de maître par la fine équipe d’Allier-nés des Consansgains, même le soleil était au rendez-vous. Après une mâtinée au boulot, on a chopé le matos, on a récupéré Yann chez lui et on est arrivé dans la campagne auvergnate vers 17 H. Le bar est connu pour avoir résisté à la Loi anti-tabac dans les lieux publics. Du coup, à peine arrivé, le patron nous explique qu’on peut fumer à l’intérieur. On préfère quand même descendre une binouze en mangeant des cahouètes et en tapant la belote comme l’autochtone. Après cet intermède ludo-désaltérant, on se fait une petite balance, on discute avec David, notre ancien batteur qu’on n’avait pas vu depuis une paie et on mange une bonne assiette de charcutaille-frites fort bienvenue. Décidément, c’est dure la vie de punk rocker !
Le temps d’un petit café et on vire les tables pour attaquer le wack n’woll. Le bar s’est rempli à proportion égale d’habitués et de punks souriants. L’ambiance est calme mais sympathique. On déconne et on joue pas trop mal. Au fil des concerts, on se rôde et la nouvelle formation à 4 commence à tourner plutôt bien. Ensuite, et bien comme d’hab’, ça papote à tout va pendant 2-3 heures, on range le matos mollement et on finit par décoller direction Montluçon. Pendant le voyage, Yann et Lolux jouent à la bagarre à l’arrière du camion. Ha oui, j’ai oublié de vous dire que le Vitolux s’est fait re-serrer la culasse par Abdullah, son mécano préféré et depuis il est reparti comme en 40 (un comble pour un véhicule allemand !). Quant à la bagarre, c’est Lolux qui est sorti vainqueur. La chanteuse des Consansgains nous emmène ensuite chez Robert, son guitariste. On discute encore un bon bout de temps en buvant de la bière en boîte et on s’endort finalement dans divers coins du salon.

Résumé et Photos par les Brigitte Bop